7 juin 2022 à 07h00

Une société exerçant une activité de formation doit toujours nommer un CAC si elle dépasse les seuils applicables aux organismes de formation professionnelle

Une société exerçant une activité de formation doit toujours nommer un CAC si elle dépasse les seuils applicables aux organismes de formation professionnelle
Quelle que soit sa forme juridique, une société déclarée en tant qu'organisme de formation professionnelle du fait de l'exercice d'une activité de formation, même accessoire, doit nommer un commissaire aux comptes dès lors qu'elle dépasse deux des trois seuils applicables aux dispensateurs de format...