4 mai 2021 à 13h50
Print

Sept jours entre la mise à pied conservatoire et la procédure de licenciement, c’est trop

Sept jours entre la mise à pied conservatoire et la procédure de licenciement, c’est trop
Lorsque l’employeur engage une procédure de licenciement après avoir mis à pied un salarié à titre conservatoire, il est nécessaire de ne pas trop tarder – sauf nécessité – sous peine de voir cette mesure se transformer en mise à pied disciplinaire. ...