4 octobre 2022 à 15h43

Sauf abus, un salarié ne peut être licencié pour usage de sa liberté d'expression directe et collective

Sauf abus, un salarié ne peut être licencié pour usage de sa liberté d'expression directe et collective
Un employeur qui licencie un salarié pour des propos qu’il a publiquement tenus sur les conditions d’exercice et l’organisation de son travail doit être certain qu’il y a eu abus du salarié dans l’usage de sa liberté d’expression directe et collective. À défaut, son licenc...