21 juin 2021 à 11h44

Licenciement d'un salarié pour des « J'aime » sur Facebook : la CEDH « n'aime » pas

Licenciement d'un salarié pour des « J'aime » sur Facebook : la CEDH « n'aime » pas
Le 15 juin 2021, la Cour européenne des droits de l’Homme a donné raison à une salariée turque licenciée pour avoir « aimé » certains contenus publiés sur Facebook et a considéré qu’il y avait eu une atteinte à son droit à la liberté d’expression. ...