14 février 2020 à 07h00
Print

Les défaillances et sauvegardes d'entreprises en France : le bilan pour 2019

Les défaillances et sauvegardes d'entreprises en France : le bilan pour 2019

Bien que le niveau global des défaillances soit à son niveau le plus bas depuis 10 ans, les PME entre 50 et 99 salariés ont souffert en 2019.

Source : Altares, Étude « Défaillances et sauvegardes d’entreprises, 4e trimestre et bilan 2019 », https://www.altares.com/fr/publications/etudes-defaillances-sauvegardes-entreprises/t4-bilan-2019/
Par la rédaction Revue Fiduciaire

Altares a publié son étude sur les défaillances d'entreprises en France pour 2019. Rappelons que cette étude trimestrielle fait l'objet d'un bilan annuel et vise à cartographier par type d'entreprise, secteur et territoire, les procédures de sauvegarde, les redressements judiciaires ou les liquidations judiciaires directes auprès des tribunaux de commerce ou de grande instance.

Les défaillances au plus bas depuis 10 ans - Le nombre de procédures a reculé globalement de 4,8 % sur un an. Le niveau des défaillances constaté au dernier trimestre 2019 est revenu à celui de fin 2017 avec 13 514 jugements. Ce résultat est d'autant plus satisfaisant qu'il l'a été dans un climat économique morose, avec des tensions sociales paralysant la consommation ou des tensions internationales freinant les échanges commerciaux.

Les PME sont vulnérables - Bien que les trois quarts des procédures soient ouvertes pour les structures de moins de 3 salariés, ce sont surtout les PME de 50 à 99 salariés qui ont le plus souffert sur 2019. Les défaillances ont augmenté de 20 % en 2019, et même de 33 % sur le seul dernier trimestre de l'année. Un tiers de ces entreprises provient du secteur de l'industrie manufacturière.

Différenciation selon les secteurs - Si beaucoup de secteurs ont vu leur taux de défaillances reculer, comme l'industrie manufacturière, l'agroalimentaire, le bâtiment ou les services aux entreprises, d'autres comme les services informatiques, les éditeurs de logiciels ou le transport routier de marchandises ont eu des résultats plus lourds en 2019.

La situation en région - Quatre régions retrouvent en 2019 les niveaux de défaillances observés avant la crise de 2008 : l'Auvergne-Rhône-Alpes, la Bretagne, le Grand Est et la Nouvelle Aquitaine.

De leur côté, cinq régions voient leurs nombres de procédures retomber aux valeurs observées en 2009 : le Centre Val-de-Loire, les Hauts de France, la Normandie, l'Occitanie et les Pays-de-la-Loire.

Enfin, trois régions constatent une reprise à la hausse sur un an des procédures : la Bourgogne Franche-Comté, la PACA et la Corse.

Print