11 juillet 2022 à 15h44

La désorganisation du seul service auquel appartient un salarié malade ne suffit pas pour le licencier

La désorganisation du seul service auquel appartient un salarié malade ne suffit pas pour le licencier
L'employeur peut licencier un salarié malade si son absence prolongée ou ses absences répétées perturbent le fonctionnement de l’entreprise et nécessitent son remplacement définitif. La Cour de cassation rappelle dans cette affaire que la lettre de licenciement doit mentionner que c’est l’entreprise...