29 juillet 2022 à 14h12

L'employeur qui approuve le « harcèlement managérial » d'un directeur ne peut pas le licencier pour faute grave

L'employeur qui approuve le « harcèlement managérial » d'un directeur ne peut pas le licencier pour faute grave
Le directeur à qui il est reproché de harceler moralement un collaborateur ne peut pas être licencié pour faute grave si ses pratiques managériales sont connues et approuvées par son employeur. Tel est l’enseignement à tirer d’une affaire tranchée le 12 juillet 2022 par la Cour de cassation. ...