24 décembre 2021 à 09h30

L'abus dans la liberté d'expression peut justifier un licenciement pour faute grave

L'abus dans la liberté d'expression peut justifier un licenciement pour faute grave
Traiter une autre salariée de « lèche-cul » en pleine réunion constitue des propos injurieux et offensants pouvant justifier le licenciement d’un salarié pour faute grave. Cette affaire illustre sans équivoque les limites à la liberté d’expression des salariés. ...