29 décembre 2021 à 07h30

Activité partielle : le « zéro reste à charge » jusqu’à la fin janvier 2022 pour les entreprises les plus fragilisées

Activité partielle : le « zéro reste à charge » jusqu’à la fin janvier 2022 pour les entreprises les plus fragilisées
Deux décrets prolongent le « zéro reste à charge » jusqu’à la fin janvier 2022 (pour l’instant). Trois catégories d’employeurs vont ainsi pouvoir bénéficier de taux d’indemnisation majorés. Parmi les autres mesures, on notera, en particulier, que la condition de perte de chiffre d’affaires exigée de...